L'image du mois - Décembre


Mandela © Yuill Damaso
Mandela © Yuill Damaso

Vous vous souviendrez peut-être de cette IMAGE PROVOCANTE.

 

"Une insulte au peuple sud-africain, une oeuvre de mauvais goût, un affront aux valeurs de notre pays". C'est en ces termes que Jackson Mthembu, porte-parole du Congrès national africain (ANC, au pouvoir), a condamné cette peinture montrant Nelson Mandela mort, dans un pastiche du célèbre tableau de Rembrandt, La leçon d'anatomie du Dr Nicolas Tulp (1632), exposé dans un centre commercial de Johannesburg.

 

Le peintre Yuill Damaso, 41 ans, blanc, basé à Johannesburg est connu pour son goût de la provocation. L'artiste a déjà eu maille à partir avec la Fondation Nelson Mandela en 2002, pour avoir peint Mandela avec des dreadlocks ou en vieillard.

 

Rapule Tabane, le directeur adjoint (noir) de la rédaction du Mail & Guardian, estime que l'oeuvre traite de "l'état actuel de la politique dans notre pays. Ce tableau pose la question : Qu'est-ce qui a tué l'esprit si spécial que Madiba a apporté à notre vie nationale ? Ce n'est pas une réflexion ou une anticipation de la mort littérale de Mandela en tant que personne, mais un questionnement sur l'état de la nation et son iconographie. C'est le genre de travail que les artistes font tout le temps..." (extrait de posts Afrique).

 

Un pastiche d’un célèbre tableau incluant le corps du président de notre république, nu et en train d’être autopsié aurait-il quelque chance d’être exposé en plein Paris?

 

A l’approche des élections présidentielles, PEINTRES, A VOS PINCEAUX, je vous en conjure, pour décrire l’état actuel de la politique française...